[Maison] Entretenir son linge au naturel

Récemment, j’ai fait à un atelier à l’association où je suis bénévole pour apprendre aux participants à faire leur lessive eux-mêmes. Je leur ai aussi donné des trucs et astuces pour entretenir leur linge de manière écologique et respectueuse de l’environnement. L’occasion donc pour moi de vous en parler aussi sur ce blog !

Retour sur la lessive

J’ai déjà partagé ici ma recette de lessive, de lessive spéciale pour lainage et d’adoucissant sur ce blog. J’en profite pour rappeler les propriétés des ingrédients utilisés :

  • Le savon de Marseille est l’agent nettoyant et dégraissant de cette lessive.
  • Quant au bicarbonate de soude, il renforce l’action du savon et dissout les graisses. Il est aussi anticalcaire, ce qui assouplira le linge et entretiendra les tuyaux de votre machine.
  • Pour faire votre lessive, choisissez des huiles essentielles aux propriétés antibactériennes. Personnellement, j’aime le tea tree et la palmarosa, que j’utilise aussi dans mon déodorant.
  • Le vinaigre blanc va assouplir le linge et permettre de garder l’éclat des couleurs.

Voici un reportage sur la tradition du savon de Marseille. Vous verrez aussi que les préjugés ont la vie dure en écoutant la discussion des gens qui se trouvent sur le plateau.

Il existe encore à Marseille et à Salon-de-Provence quatre savonneries qui font du Savon de Marseille dans la pure tradition.

Ils ont déposé à l’INPI une demande d’IGP (Indication géographique protégée) qui est toujours en cours.

Catastrophe ! Une couleur a déteint !

Dans ce cas-là, voici deux astuces que vous pouvez utiliser qui m’ont aidée à rattraper une jupe écrue sur laquelle un pull en coton rouge avait déteint.

J’ai fait tremper toute une nuit ma jupe dans une bassine d’eau additionnée de cristaux de soude. La couleur rosée avait disparu. Je pense que cela marche bien en l’occurrence sur du linge blanc.

Une autre solution est la décoction au laurier.  Mettez dans un faitout 1,5 l ou 2 l d’eau et ajoutez une douzaine de feuilles de laurier. Portez à ébullition puis éteignez le feu. Laissez infuser 15 min. Trempez-y ensuite votre vêtement et laissez refroidir. Une fois la décoction refroidie, lavez votre vêtement à la machine.

 

Réaliser un désodorisant textile

J’avoue que j’ai été pendant longtemps une grande fan d’une célèbre marque de désodorisant textile. Que voulez-vous, chacun ses failles ! J’aime que mon linge sente bon ! Après avoir fini mon dernier flacon, impossible pour moi d’en racheter car quand j’ai vu la composition, cela m’a fait vraiment peur !

J’ai donc remplacé par un produit fait maison où j’ai utilisé des huiles essentielles que j’avais sous la main et que j’aime bien.

  • 50 cl d’eau minérale (vous pouvez utiliser de l’hydrolat)
  • 32 gouttes de Cosgard (conservateur qui doit représenter 0,6 % du poids total de la préparation)
  • 5 gouttes d’huile essentielle de tea tree
  • 5 gouttes d’huile essentielle de lavandin
  • 5 gouttes d’huile essentiel de menthe poivrée

Concernant l’ajout de l’huile essentielle, il faut faire attention à leur dosage. Pour ma part, je suis particulièrement sensible, je mets toujours moins que le dosage normalement recommandé. Pour en savoir plus sur les bases de calcul, cliquez ici.

 

Spécial chaussures

Pour chasser les mauvaises odeurs de vos chaussures, il vous suffit de tapisser l’intérieur de bicarbonate et de laisser reposer toute la nuit.

Pour assouplir mes chaussures en cuir verni rose, voici l’astuce que j’ai utilisée dernièrement. J’y ai mis, pendant 45 minutes, du papier journal humide. Puis je les ai mises pour les sécher. Ainsi, le cuir s’est assoupli.

Difficile de se faire à des chaussures en cuir verni !

Conseils spéciaux pour tricoteurs et couturiers

Pour laver votre laine, je vous conseille de faire une autre lessive mais cette fois-ci sans bicarbonate de soude qui risque de ternir la laine. Évidemment, dans le même esprit, n’utilisez jamais de vinaigre blanc, donc pas d’assouplissant !

Concernant les tissus, si vous avez un tissu d’une belle couleur vive (comme cela est le cas pour ma veste en lin bleu roi), je vous conseille, avant le premier lavage, de le faire tremper toute la nuit dans une bassine d’eau froide avec du vinaigre blanc qui va fixer la couleur. Par contre, si vous travaillez du lin et que vous voulez garder sa rigidité, je vous déconseille d’utiliser du vinaigre blanc car il cassera votre lin.

Ma première veste sur mesure dont je suis très fière !

***

J’espère que ces quelques conseils pourront vous être utiles. Vous voyez qu’il est très facile de s’occuper de son linge grâce à quelques produits-phares et sans dépenser des fortunes. N’hésitez pas à partager vos trucs et astuces dans les commentaires !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.