[Ma Boutique] Photographier ses produits

Lorsque l’on vend des produits sur un site en ligne, la photographie est primordiale pour donner envie aux potentiels clients d’acheter vos produits. Vous aurez beau avoir créé un produit magnifique, rédigé une description précise, claire et qui donne envie d’acheter, si vos photos sont de mauvaise qualité, il n’y a aucune chance qu’un internaute n’achète votre produit. Dans ce cas, c’est bien l’habit qui fait le moine ! Pour moi, cet aspect a longtemps été un problème. Je me suis longuement documentée et j’ai aussi beaucoup expérimenté pour que cela ne soit plus un problème, voire devienne un plaisir. Je voulais à travers ce billet vous donner quelques clés pour parvenir à un beau résultat et vous montrer mes échecs et mes réussites.

Choisir le bon appareil photo

Avant toute chose, il faut acquérir un appareil photo si vous n’en avez pas déjà un. Pour moi, le choix de l’appareil dépend de plusieurs facteurs :

  • Son utilisation (allez-vous l’utiliser pour autre chose ?)
  • L’activité de votre boutique (votre activité de vendeur•se est-elle une activité à plein temps ? Une activité secondaire ?)
  • Le type de produits que vous vendez (vêtements, bijoux, etc.)
  • Le prix

Pour ma part, j’ai décidé de ne pas investir dans un appareil photo mais j’ai fait l’achat d’un smartphone qui a un très bon appareil photo, le Huawei P9 (à l’époque), que j’ai toujours d’ailleurs. Pourquoi ce choix ? Tout d’abord, presque je ne me serais pas servie d’un appareil photo en dehors de mes photographies de produits. Ensuite, cela me permettait de prendre facilement des photos en extérieur, notamment de mes vêtements sans être obligée de me charger en plus d’un appareil photo. Je précise qu’au début de la boutique, je vendais non seulement des accessoires mais aussi des vêtements. Ensuite, dernier critère : le prix ; il me paraissait essentiel d’investir dans un appareil qui non seulement ferait de belles photographies mais avec lequel je pouvais faire mon community management. En effet, avant d’acheter ce smartphone, j’avais un téléphone qui n’allait pas sur le web.

Se trouver des mentors

Autre conseil que je peux vous donner : suivre des boutiques qui vendent le même genre de produits que vous. Cela vous sera d’une grande aide. Observez les photographies des produits : points de vue, mise en scène, etc. Réalisez une collection de photographies qui vous plaisent, notez ce qui vous plaît et pourquoi afin de reprendre quelques idées pour photographier vos propres produits. Vous trouverez aussi de l’inspiration sur des réseaux sociaux de partages de photos comme Pinterest et Instagram. J’avoue que, bien que je sois inscrite sur les deux, j’utilise seulement Instagram. Dans mon billet sur les dix comptes Instagram qui m’inspirent, vous verrez qu’il n’y a pas seulement des comptes de créateurs•trices d’accessoires en tissus. L’inspiration peut, en effet, venir de plein de sources différentes. Cela peut aussi venir d’un paysage, de la devanture d’une boutique, etc.

Connaître le fonctionnement de votre appareil photographique

Bien connaître toutes les fonctionnalités de votre appareil et connaître également quelques notions me paraît également primordial.

Avant de vous lancer dans vos premières séances photos, vous devez bien connaître le fonctionnement de votre appareil photo et savoir utiliser les différents réglages et dispositifs. Voici quelques réglages et paramètres de mon appareil photo.

Il faut aussi connaître les notions suivantes :

  • Saturation
  • Contraste
  • Vitesse d’obturation
  • Grille de composition
  • Règle des tiers
  • Mise au point
  • Balance des blancs

La saturation est le degré d’intensité d’une couleur. Plus la saturation est élevée, plus les couleurs seront vives. A l’inverse, une photo totalement désaturée sera une photo en noir et blanc.

Le contraste est la différence de densité entre les tons les plus clairs et les plus foncés. Une photographie très contrastée ne comportera que du blanc et du noir alors qu’une photographie peu contrastée comportera énormément de valeurs intermédiaires.

La vitesse d’obturation est la durée pendant laquelle l’obturateur va rester ouvert pour faire rentrer la lumière. Plus la durée est longue, plus vous aurez de lumière et inversement plus la durée est réduite, moins vous aurez de lumière.

La grille de composition est l’ensemble des lignes verticales et horizontales qui divise ainsi l’écran en neuf parts. Elle vous permet de prendre des photographies droites, centrées et surtout de respecter la règle des tiers.

La fonction « Grille de composition » permet d’afficher les lignes verticales et horizontales qui m’aident à cadrer mes photos.

La règle des tiers consiste à placer les éléments importants de l’image sur les lignes verticales et/ou horizontales qui coupent l’image aux tiers, voire à leurs intersections.

La mise au point est le réglage qui consiste à régler la netteté de votre sujet dans votre photo.

La balance des blancs permet de régler la température des couleurs en fonction de l’éclairage ambiant. Selon l’effet souhaité, l’ambiance sera soit plutôt chaude (avec du jaune), soit plutôt froide (avec du bleu).

Pas de panique si vous n’arrivez pas à retenir tout ça. Le tout est de connaître ces notions pour faire des corrections lors de la prise de vue, si besoin, mais nous verrons plus loin que cela n’est pas toujours de bon ton.

Mes conseils pour réussir vos photographies

Abordons enfin le vif du sujet ! Voici mes quelques conseils pour réussir vos photographies et pour faire en sorte que votre séance photo se passe en toute sérénité. Je les illustre de quelques photos que vous aurez peut-être déjà vues sur ce blog. Certaines de ces photos sont réussies, d’autres pas du tout mais cela vous montrera que moi aussi j’ai beaucoup expérimenté galéré pour réussir mes photos. Certains de ces conseils valent pour tous les types de produits, d’autres valent uniquement pour des produits en tissus ou des accessoires, donc des objets de petite taille. A vous de voir ceux que vous pouvez retenir et de rechercher des conseils selon le type de produits que vous vendez auprès d’autres ressources que celles dont je me suis servie et que je cite à la fin de ce billet.

Premier conseil : réfléchissez ! Avant de vous lancer, réfléchissez à ce que vous voulez faire, aux photographies que vous voulez faire. N’hésitez pas si besoin à dessiner au préalable les photos que vous souhaitez faire. Faites une liste et affichez-la au moment de faire votre séance photo. Il est possible que des idées viennent au milieu de votre séance mais vous aurez au moins un cap.

Dans une fiche produit, vous pouvez mettre dix photographies au maximum. Je vous conseille d’en mettre dix ou du moins le maximum que vous pouvez. Montrez vos produits sous toute les coutures dans le bon sens du terme. Évitez de montrer les envers s’ils ne sont pas beaux ou si cela n’est pas significatif. Par exemple, pour photographier mes furoshiki, j’ai photographié l’envers en montrant l’étiquette de la marque et j’ai aussi photographié les furoshiki en pile par trois puis chaque furoshiki tout seul. Cela m’a permis de mettre dix photographies dans chaque fiche.

La mise en scène des produits est essentielle. Elle peut se faire de plusieurs façons. Tout d’abord, vous pouvez mettre en scène votre produit en le photographiant à différentes étapes de fabrication. Je fais notamment ce type de photos pour la partie de la boutique appelée « A propos de USeam » mais vous pouvez envisager de mettre ce type de photos dans la fiche produit. Vous pouvez également photographier votre produit avec les matières premières qui ont été utilisées pour le faire. Ensuite, vous pouvez mettre le produit en situation, c’est-à-dire porté ou utilisé. Si c’est un vêtement, vous devez le photographier porté par un mannequin. Si c’est un objet, vous pouvez le photographier utilisé. Par exemple, pour les furoshiki, j’ai emballé des objets avec pour les photographier. J’ai aussi ajouté une carte de Noël étant donné que les fiches produits ont été publiées mi-novembre et début décembre, soit peu avant Noël.

Pour photographier vos produits, le mieux est d’utiliser la lumière naturelle pour ne pas dénaturer les couleurs et aussi ne pas perdre votre temps en réglage au moment de la photo ou après, en traitement ultérieur. Les couleurs du produit sur la photographie doivent être proches des couleurs réelles du produit. Le mieux est évidemment de faire vos photographies à l’extérieur, ce qui n’est pas toujours possible. Sinon, vous pouvez créer un mini-studio photo chez vous, la méthode est expliquée dans l’article « 6 conseils photos du livre Photographiez vos créations ». Utilisez de toute façon des ampoules lumière du jour, qui font une lumière blanche et non des ampoules faisant une lumière jaune. Enfin, vous pouvez investir dans un mini-studio comme je l’ai fait moi-même. J’ai acheté celui de la marque Amzdeal et cela a vraiment changé les choses pour moi. C’est même une révolution. Cette boîte mesure 40 x 40 cm et est équipée d’une LED lumière du jour. Une fois pliée, elle ne prend vraiment pas de place. C’est devenu un bonheur de prendre des photos ! Maintenant que je possède ce mini-studio photo, je ne fais plus de réglage de mon appareil photo, contrairement à avant. Si vous deviez faire des réglages, il vous faudra d’abord changer la balance des blancs. C’est la première chose à régler avant la vitesse d’obturation, etc.

Je vous conseille également de bien cadrer vos photographies dès la prise de vue. Le produit doit être au centre ou sur une des lignes des trois tiers. Même si vous ajoutez des objets pour mettre votre produit en situation, il doit rester le principal sujet de la composition. Rien d’autre ne doit distraire l’œil du client. Vous pouvez aussi photographier un détail en réalisant un gros plan. Il faut veiller, dans ce cas, à ce que l’objet prenne toute la place. Si vous avez plusieurs produits de la même sorte, vous pouvez également les photographier ensemble. C’est ce que j’ai fait notamment pour les tote bags que j’avais réalisés.

Le choix de l’arrière plan est primordial. Concernant les tissus, le mieux est d’avoir un arrière plan neutre, c’est-à-dire blanc ou sinon un arrière plan texturé comme du bois qui mettra en valeur les tissus. Pour un de mes anciens produits, le tote bag sur commande, je proposais plusieurs tissus. Je les avais photographiés déroulés sur une table en chêne et avec une pièce de 1 euro sur le tissu permettant de se rendre compte de l’échelle du motif. Évitez le papier kraft comme fond car les aspérités du papier se voit beaucoup trop.

Pour conclure, voici mon dernier conseil : prenez votre temps. Quand vous vous lancez dans une séance photo, faite en sorte d’avoir du temps devant vous. Mieux vaut prendre son temps au début, vous n’en perdrez pas car vous ne risquerez pas de devoir refaire vos photographies, ce qui m’est arrivé très souvent. Les conseils que je donne dans ce billet sont évidemment des conseils de base et je vous engage à lire les articles et le livre que je cite dans la bibliographie et la webographie de ce billet. Une fois les conseils utiles récoltés, expérimentez et testez. C’est en forgeant qu’on devient forgeron ! Photographiez et testez encore et encore, vos efforts finiront par payer. Pour être honnête avec vous, je n’étais pas fière de mes premières photos de produits et j’ai mis au moins deux ans à trouver les bons moyens pour mettre en valeur mes produits. J’étais très découragée après chaque séance photo mais j’ai persisté encore et encore et je suis contente de l’avoir fait. Aujourd’hui, j’ai trouvé ma routine et je ne regrette pas le temps passé.

Bibliographie et webographie

Voici quelques ressources qui pourront vous être utiles :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.