[Recette] Le welsh

Après le burger campagnard, je vous livre ma recette personnelle du welsh. C’est un plat traditionnel du Nord de la France. Ce plat est à base de fromage, de pain, de jambon… et de frites ! J’en mangeais souvent au restaurant, avec mes amis, quand j’habitais dans le Nord. Puis, j’ai acheté une friteuse, j’ai appris à le faire et j’ai invité mes amis chez moi pour déguster ce plat. Heureusement, quand j’ai la nostalgie, je peux me rappeler ces bons moments, en refaisant ce plat typique.

Le welsh est un plat d’origine galloise (source : Wikipedia). Il est donc à base de cheddar, c’est toujours le cas, en France. Apparemment, ce plat aurait été introduit en France par une garnison galloise lors du siège de Bouloge-sur-Mer en 1544 par Henri VIII.

Ma recette est un peu plus allégée en fromage que d’autres versions que vous trouverez. Normalement, il faut compter 200 g de cheddar par personne.

Ce qu’il vous faut

Pour 2 personnes

  • 200 à 250 g de cheddar (orange de préférence)
  • 2 tranches de jambon
  • 12,5 cl de bière blonde (préférez une bière de base pour la cuisine comme la Duvel)
  • 2 cuillerées à soupe de moutarde
  • 2 œufs
  • Poivre

Ce qu’il faut faire

  1. Dans des plats individuels allant au four, déposez au fond une (ou des) tranche(s) de pain légèrement grillée(s), que vous aurez tartinées d’un peu moutarde. Recouvrez de la tranche de jambon ;
  2. Coupez le cheddar en dés et faites le fondre à feu doux dans une casserole, sans cesser de remuer ;
  3. Quand le fromage a fondu, ajoutez la bière puis mélangez. Ajoutez enfin la moutarde et mélangez à nouveau. Poivrez ;
  4. Versez cette préparation sur le pain. Cassez l’œuf et versez-le sur le tout ;
  5. Enfournez et faites cuire 15 minutes à 180 °C au four, préalablement préchauffé, pour faire gratiner. Vous pouvez mettre l’option « chaleur tournante » si votre four en est doté. Cela évitera que le plat sèche ;
  6. Servez dès la sortie du four avec des frites, le but étant de tremper les frites dans le fromage fondu. Pour accompagner le tout, dégustez une bière de la région.
L’Anosteké est produite par la Brasserie du Pays Flamand à Blaringhem, près de la frontière entre le Nord et le Pas-de-Calais.

Il existe plusieurs variantes de cette recette. Dans certaines, vous lirez que l’œuf est à faire au plat et à ajouter au moment du service sur le plat. Mais, dans certains restaurants, on vous servira le welsh comme cela, avec l’œuf cassé et ajouté avant le passage au four. Vous trouvez aussi des recettes de welsh au Maroilles, mais je n’ai personnellement pas tenté cette expérience ultime. Je préfère m’en tenir à la recette traditionnelle. Ce plat, c’est un peu ma Madeleine de Proust. Quand j’ai le mal du pays, je fais un welsh pour me rappeler tous ces beaux souvenirs. J’espère que vous aimerez autant que moi ce plat d’hiver aussi chaleureux que les gens du Nord. On se quitte sur cette chanson de Bruno Maman sur un endroit emblématique de mon ancien quartier…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.