[Recette] Panna cotta au sésame noir

Cette recette de panna cotta s’inspire de la cuisine japonaise avec le sésame noir, très populaire en Chine et au Japon. Moins connu que le sésame « blanc », le sésame noir est une variété à part, un cousin du sésame classique. Son goût est plus prononcé et il est plein de nutriments. C’est un analgésique naturel qui permet de lutter contre les douleurs articulaires, les rhumatismes, les névralgies ou encore contre le cholestérol. Comme il est plein de bonnes graisses, il aide le travail des intestins. Il répare aussi la peau et les cheveux.

En cuisine, il s’utilise cru et cuit. En France, il est beaucoup utilisé dans les pâtisseries pour sa couleur, son effet croquant et son petit goût proche de la noisette. Vous pouvez aussi agrémenter avec vos salades, vos pains, etc.

Cette recette vient du livre de Laure Kié, intitulé Pâtisseries japonaises. J’avais déjà réalisé une recette (le castella) de cet excellent livre de cuisine que je vous recommande !

Le Japon version sucrée !

Ce qu’il vous faut

Pour 4 à 5 petits pots

  • 60 g de graines de sésame noir ;
  • 3 cuillerées à soupe de purée de sésame noir ;
  • 1/2 cuillerée à café d’agar-agar ;
  • 20 cl de crème liquide entière ;
  • 25 cl de lait entier ;
  • 65 g de sucre semoule.

Ce qu’il faut faire

  • Dans un mortier, écrasez les graines de sésame. Cette opération permet de libérer toute la saveur des graines ;
  • Dans un bol, versez petit à petit la crème liquide sur la pâte de sésame noir tout en mélangeant afin d’obtenir une pâte homogène. Réservez ;
  • Dans une casserole, mélangez le lait, le sucre et l’agar-agar ;
  • Faites chauffer ensuite à feu moyen tout en fouettant sans cesse ce mélange. Faites bouillir pendant 15 secondes puis, hors du feu, incorporez les graines de sésame. Versez ensuite ce mélange sur le mélange pâte de sésame-crème. Mélangez bien et répartissez dans les petits pots.
  • Laissez prendre au réfrigérateur quelques heures ;
  • Vous pouvez servir ces panna cotta accompagnées de quelques dés de mangue fraîche ou d’un coulis de mangue.

Le goût de ces verrines est incomparable. Le sésame noir est très intense et les graines apportent un croquant très agréable. La texture est impeccable grâce à l’agar-agar, ni trop dur, ni trop mou. Vous trouverez la crème de sésame noir, les graines de sésame noir et l’agar-agar dans une épicerie bio. Pour ma part, je n’ai pas l’habitude d’utiliser de l’agar-agar. Il vous faudra peut-être plusieurs essais pour apprendre à vous en servir. J’ai plus eu l’habitude d’utiliser de la gélatine pour mes panna cotta mais l’agar-agar, qui est une poudre venant d’une algue, permet de faire une recette 100% veggie, contrairement à la gélatine. Pour les petits pots, ce sont d’anciens pots de yaourt en verre, récupérés d’une célèbre marque de yaourts. Je m’en sers maintenant pour faire des verrines.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.