[Couture] Transformation d’un jean homme en une jupe

Aujourd’hui, je voulais partager avec vous ce qui a constitué un très gros travail pour moi durant cet été : la transformation d’un jean homme en une jupe fuseau en denim et en wax avec une taille haute.

J’avais vraiment envie de faire cette transformation car cela représentait pour moi un défi ! De plus, j’ai pu réinvestir des connaissances et cela a été une bonne expérience. J’ai évidemment passé beaucoup de temps sur cette transformation mais je ne considère pas que cela ait été du temps perdu ! Je précise que j’avais déjà utilisé une partie du jean, la partie haute du jean avec la ceinture et les poches, pour réaliser une ceinture pour mes outils de couture.

Je tiens à préciser que ce billet est assez technique et n’est pas ce que l’on pourrait appeler un tutoriel pas à pas. J’y développe juste ma façon de faire cette transformation.

Le travail de moulage

Pour faire cette jupe, j’ai utilisé les jambes du jean. J’ai d’abord découpé les coutures intérieures des pattes puis je les ai cousues ensemble. J’ai ensuite essayé ce « tube », ce qui m’a permis de me rendre compte qu’il était trop juste au niveau des hanches et vraiment trop large au niveau de la taille. Il fallait donc rallonger dans la largeur la jupe au niveau des hanches et raccourcir au niveau de la taille

Pour allonger la largeur de la jupe, j’ai décidé d’insérer dans les coutures de côté, des bandes de wax. J’ai mesuré mon tour de hanches pour déterminer leur largeur. J’ai ainsi découpé deux bandes de wax de 10 cm de large et longues de la longueur souhaitée de la jupe (plus quelques centimètres). J’ai décousu les coutures de côté pour insérer les bandes de wax. Afin de ne pas ajouter de matière au haut de la jupe, j’ai fait se rejoindre les deux pans de denim, ce qui donne un côté fuselé au wax, comme fondu dans le denim. J’ai ajouté un peu plus de matière au niveau de mon tour de hanches, selon les mesures prises. Pour coudre la seconde bande de wax, j’ai pris des mesures à l’aide de repères. Par exemple, à partir de 10 cm du bas de la jupe, le wax fait 2,5 cm de large, etc.

Après avoir allongé la largeur au niveau des hanches, il fallait réduire la taille au niveau de la ceinture. J’ai donc réalisé des pinces : 2 sur le devant et 5 au dos : 4 pinces visibles et une pince comprise dans la couture du dos parce que je suis cambrée. Je tiens à préciser que je me suis appuyée sur mon patron de jupe que j’ai réalisé sur mesure il y a deux ans dans un cours de couture des Cours Municipaux d’Adultes de la Ville de Paris. Autre précision, j’ai réalisé mon moulage comme si la jupe avait une ceinture. Une fois que le moulage m’allait parfaitement, j’ai coupé l’excédent, soit 3 cm puisque ma ceinture fait 4 cm de hauteur. Il fallait compter en effet 1 cm de marge de couture. Cela a fait disparaître les pinces de devant qui étaient des pinces assez courtes.

Les pinces du dos

Réaliser la braguette

J’ai choisi une braguette en métal blanc et de couleur bleu marine de 15 cm. Pour réaliser la braguette, j’ai suivi ce tutoriel qui montre une méthode légèrement différente que celle que j’ai apprise en cours mais un peu plus simple :

Évidemment, avec de coudre la braguette, j’ai dû ajouter au deux devants de ma jupe, deux pièces de wax (la bande de 4 cm de large comme montrée dans la vidéo à la 29e seconde). J’ai coupé le sous-pont dans le wax également.

Montage de la ceinture

Ensuite, j’ai monté la ceinture. Ce tutoriel vous montrera la technique que j’ai utilisée, à ceci près que j’ai surfilé le côté de la ceinture qui est à l’intérieur.

Finitions

Pour finir j’ai réalisé une fente de 10 cm de long. J’ai réalisé une boutonnière à la main sur l’intérieur de la ceinture et cousu un bouton.

La boutonnière réalisée à la main

Voici d’ailleurs un tutoriel très bien fait sur la pose des boutons :

***

Et voilà la jupe portée durant le mois d’août 2018, mois consacré à la publication de La Saga du Wax !!!

Une fois réalisée et portée, je me suis rendue compte des défauts : ceinture pas assez rigide et braguette apparente. Malgré ces défauts, je suis contente du résultat et plutôt fière de moi. Ces erreurs me permettent de progresser et je me dis que je ferai mieux la prochaine. J’espère vous avoir montré qu’avec quelques bases de couture, on peut arriver à faire des choses sympa comme transformer totalement un vêtement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.