[Couture] Tout savoir sur le thermocollant

Le thermocollant et moi avons longtemps été fâchés. Impossible de s’entendre ! J’avais beau faire tout ce qu’il fallait, il ne collait pas ! Après de nombreuses recherches et tentatives, lui et moi avons fini par trouver un terrain d’entente. Je vous livre dans ce billet ma façon (très) personnelle de poser du thermocollant. Certain.e.s d’entre vous ne serez sans doute pas d’accord et me rétorquerez qu’il ne faut surtout pas faire comme ça. Sans doute, mais je trouve que c’est ce qui marche le mieux. Je vais donc vous livrer ma méthode. C’est parti !

Qu’est-ce que le thermocollant ?

Le thermocollant est une sorte de tissu qui, comme son nom l’indique, colle à la chaleur. Sur l’une des faces de ce tissu, vous trouverez, en effet, de petits points de colle qui fondent sous la chaleur de votre fer et ainsi collent au tissu. Impossible de se tromper de face car au toucher, elle est très rugueuse. On colle donc le thermocollant sur un autre tissu pour le renforcer, lui donner une forme et le rigidifier. Cela permet à la pièce de garder sa forme même après de nombreux lavages. On pose du thermocollant sur les cols, les poignets, les parementures, les croisures, les boutonnières ou encore à l’ouverture des poches.

Sur ce thermocollant, on voit bien les petits points de colle

Le thermocollant fait partie de la famille des entoilages. Sachez qu’il existe deux sortes d’entoilage : celui à coudre et celui à coller (le thermocollant). Le choix de l’un ou de l’autre dépend de vous. Il est évident que l’entoilage à coudre exige de réaliser le travail à la main. L’utilisation du thermocollant ne sera pas possible pour les tissus qui ne supportent pas la chaleur ou pour les tissus texturés au risque qu’ils perdent leur texture. Sachez également que pour les tissus diaphanes, le meilleur entoilage est le tissu lui-même. Mais revenons aux entoilages thermocollants !

Il existe toutes sortes de thermocollants. Tout d’abord, vous en trouverez des tissés, des tricotés (en maille) et des agglomérés. Évidemment, le thermocollant tricoté est à utiliser sur des tissus en maille (jersey) et celui tissé sur des tissus tissés (coton, lin). Personnellement, je n’utilise jamais de thermocollant aux fibres agglomérées donc je ne pourrais pas vous donner d’avis dessus.

Vous trouverez aussi du thermocollant blanc, beige, gris ou noir. Celui que vous trouverez le plus est le blanc et le noir. Certaines merceries vendent aussi du beige ou du gris. Vous utiliserez l’un ou l’autre selon la couleur de votre tissu.

Thermocollants noir et blanc

Enfin, vous en trouverez des plus ou moins épais, des plus ou moins rigides. Plus votre tissu est épais, plus votre thermocollant devra l’être. Il existe de nombreux tissus thermocollants, de quoi se perdre ! La règle est la suivante : le thermocollant doit être du même poids que votre tissu ou un peu plus léger. Vous pouvez utiliser pour les cols ou les poignets du thermocollant plus rigide. Cela signifie qu’il peut y avoir sur un seul et même vêtement plusieurs types d’entoilage.

Il existe également du thermocollant en bande perforée appelée « perfobande » notamment pour les ceintures ou les poignets. Ces bandes ont la particularité d’être préformées. Elles ont des lignes pour la couture et la pliure. Vous trouverez aussi des bandes de thermocollant appelés « support droit-fil » qui peuvent renforcer les ouvertures de poches, les coutures d’épaule, les emmanchures ou encore les encolures afin que ces parties gardent bien leur forme.

Une marque domine pour ce produit, la marque Vlieseline, et vous trouverez sur le site de Rascol plusieurs tableaux pour vous aider à choisir le bon thermocollant. Je ne fais pas de publicité pour cette marque – d’ailleurs, ce n’est pas la seule marque que j’utilise – mais je trouve que ces tableaux sont bien faits et pourront vous aider. Bien sûr, le plus simple est de demander conseil dans votre mercerie favorite. Nous arrivons maintenant au point que tout le monde attend : comment faire pour poser du thermocollant ?

Comment poser du thermocollant ?

Comme je l’ai écrit précédemment, je vais vous livrer ma méthode pour coller du thermocollant. Vous verrez bien d’autres façons de faire. A vous de tester et de trouver LA méthode qui vous convient le mieux.

  1. Dans un premier temps, procédez toujours à un essai sur un petit carré de tissu ;
  2. Découpez un carré ou rectangle de tissu dans lequel toutes les pièces à thermocoller tiendront. Découpez un carré ou un rectangle de thermocollant de la même dimension ;
  3. Repassez votre pièce de tissu pour qu’il n’y est pas de plis ;
  4. Mettez l’envers de votre tissu face à vous. Déposez dessus le thermocollant et humectez-le à l’aide d’un spray ;
  5. Déposez sur le thermocollant une pattemouille, c’est-à-dire un torchon en coton que vous aurez humidifié ;
  6. Pressez ensuite votre fer sur la pattemouille en commençant par le milieu puis en allant vers l’extérieur. Maintenez 10 à 15 secondes. Pour les réglages du fer, la vapeur doit être activée et le niveau dépend évidemment du tissu que vous voulez thermocoller ;
  7. Laissez ensuite sécher ;
  8. Une fois votre tissu thermocollé sec, épinglez vos pièces de patron dessus et découpez-les.

Pour le moment, cette façon de procéder me convient parfaitement. J’ai constaté toutefois que lorsque je repasse le tissu thermocollé avec de la vapeur, le thermocollant a tendance a se décoller. Il faut donc faire preuve de prudence !

Dans la plupart des tutoriels, on vous dira de couper vos pièces de thermocollant sans prendre en compte les marges de couture puis de les poser sur le tissu. Je vois deux inconvénients à cela : d’une part, votre pièce de tissu risque de rétrécir ; d’autre part, le thermocollant a tendance à se décoller.

Vous ne verrez pas non plus beaucoup la technique de la pattemouille. Dans la plupart des tutoriels que j’ai lus ou vus en vidéo, les couturier.ière.s posent directement le fer sur le tissu. Cette technique, je l’ai vue dans un vieux livre de couture que je possède, c’est une sorte de bible donc je me sers tout le temps ! J’avoue que depuis que je l’utilise, je trouve que le thermocollant colle beaucoup plus !

Dernière précision : contrairement à ce que j’ai écrit précédemment, je n’utilise pas de thermocollant tissé pour les tissus qui le sont également mais du thermocollant maille qui est normalement utilisé pour les tissus tricotés. J’ai lu sur un patron de la marque C’est moi le patron – Coralie Bijasson que le thermocollant maille a tendance à moins altérer le tissu et à avoir un meilleur rendu. Je fais donc ainsi maintenant.

Une fois est sûre : quelle que soit la méthode utilisée, vous ne devez en aucun cas faire avec votre fer des mouvements d’aller et retour en posant le thermocollant mais vous devez juste presser. De plus, je vous conseille de toujours faire un essai sur un échantillon de tissu !

Depuis que j’ai mis au point cette méthode, je me suis vraiment réconciliée avec le thermocollant. Pendant un moment, je n’en utilisais plus du tout ou bien je mettais un entoilage non thermocollant, ce qui est une bonne alternative mais cela créée une surépaisseur et peut être compliquée quand vous cousez des tissus déjà épais. A vous en tout cas de tester et de voir ce qui vous convient le mieux !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.