[CAP2019] Les épreuves du CAP MMVF

Comme je l’ai déjà expliqué dans un de mes précédents billets, j’ai décidé de passer le CAP Métiers de la Mode – Vêtement flou en 2019. Étant donné que j’ai un emploi et que je n’ai pas de cours de préparation, j’ai déjà commencé à travailler. Je partagerai sur ce blog mon expérience et ce premier billet porte sur les épreuves professionnelles uniquement. Comme j’ai mon baccalauréat, je n’ai pas à passer les épreuves générales. Je n’en parlerai pas dans ce billet mais vous trouverez sûrement dans la webographie des blogs qui traitent de ces épreuves.

Avant de rentrer dans le vif du sujet, je fais le point sur la spécialité du CAP. Pour la couture, il existe deux CAP : Vêtement flou (celui que je vais passer) et Vêtement tailleur. Le flou désigne les méthodes de construction et de réalisation de vêtements souples et déstructurés. Cette catégorie regroupe des produits de type robes et ensembles, chemises et chemisiers, layette et vêtements d’enfant, vêtements d’intérieur, et tous vêtements réalisés dans une étoffe fine et souple. Le tailleur désigne les méthodes de construction et de réalisation de vêtements structurés aux lignes découpées. Cette catégorie regroupe des produits de type vestes, manteaux, jupes, pantalons. Elle implique généralement une silhouette près du corps, l’utilisation de draperies plus ou moins lourdes traditionnellement renforcées d’entoilages.

La première chose à faire quand vous passiez ce CAP ou un autre est de lire le référentiel de l’examen qui vous donnera toutes les informations nécessaires. Il détaille ce que le candidat doit savoir faire. Il suffit « juste » ensuite de faire votre programme en fonction. J’ai aussi lu beaucoup de retours d’expérience (cf. webographie à la fin de ce billet). Je donne dans ce billet quelques informations et conseils que j’ai lus. Pour avoir l’intégralité, vous pouvez télécharger le fichier docx en cliquant ici, le fichier odt en cliquant ou le pdf en cliquant .

Le CAP est un examen professionnel. Il faut donc que vous sachiez ce que l’on attend de quelqu’un qui obtient cet examen. Le titulaire du CAP Métiers de la mode participe à :

  • Décoder des données techniques relatives à un vêtement à réaliser
  • Préparer une phase de travail
  • Mettre en œuvre un ou plusieurs postes de fabrication (organisation du poste de piquage et/ou de finition…) à partir de consignes opératoires et contrôler des résultats obtenus
  • Fabriquer tout ou partie d’un vêtement
  • Vérifier la qualité de la réalisation à tous les stades de la fabrication
  • Il peut intervenir en maintenance de premier niveau sur le matériel qu’il utilise. Il est capable de rendre compte de son travail et de renseigner des documents de suivi

Rentrons maintenant dans le vif du sujet : les épreuves. Si comme moi, vous avez déjà votre baccalauréat, vous n’aurez qu’à passer les épreuves professionnelles, ce qui est déjà pas si mal…

ÉpreuveDuréeCœf.
Prévention, Santé et Environnement1h1
EP1 : Analyse et exploitation de données esthétiques et techniques3h4
EP2 : Mise en œuvre de la fabrication de tout ou partie d’un vêtement16h10

Prévention, Santé et Environnement

Cette épreuve porte sur la sécurité, l’hygiène de vie et la vie sociale. D’après les annales que j’ai lues rapidement, vous pouvez avoir des questions sur l’alimentation ou encore la recherche d’emploi. Il ne faut pas oublier que cet examen s’adresse à des jeunes gens de 16 ou 17 ans.

L’épreuve a pour objectif d’évaluer les compétences du candidat à :

  • Conduire une démarche d’analyse de situations en appliquant la démarche de résolution de problème et/ou l’approche par le risque
  • Mobiliser des connaissances scientifiques, juridiques et économiques
  • Proposer des mesures de prévention adaptées
  • Agir de façon efficace face à une situation d’urgence

Les conseils que j’ai lus :

  • S’entraîner sur des annales
  • Faire preuve de logique et de bon sens
  • Bien lire car les réponses se trouvent souvent dans les questions
  • Bien réviser la sécurité au travail (connaître les procédures : délai de signalisation d’un accident de travail, démarches à faire, etc.)

EP1 : Analyse et exploitation de données esthétiques et techniques

L’épreuve s’appuie sur un dossier relatif à un support qui appartient au domaine de la confection vestimentaire ; elle met en œuvre les activités telles que définies dans le référentiel des activités professionnelles :

  • Activité 1 : Collecte et décodage des informations techniques relatives au vêtement à réaliser
  • Activité 2 : Préparation d’une phase de travail

Le candidat peut être amené à :

  • Identifier et exploiter des documents de référence relatifs à l’histoire du vêtement, ses accessoires, son environnement, ainsi qu’aux tendances de la mode, aux évolutions techniques et sociétales
  • Mettre au point une proposition graphique, chromatique et/ou volumique de tout ou partie d’un vêtement
  • Repérer les éléments constitutifs du vêtement
  • Relever une partie d’un modèle
  • Créer les éléments géométriques manquants
  • Finaliser le patron du modèle
  • Interpréter les informations nécessaires au montage des différents éléments
  • Interpréter les informations nécessaires au repassage de la matière d’œuvre
  • Positionner les éléments du patron sur la matière d’œuvre et matérialiser les contours

Les matières à réviser sont donc :

  • Histoire de la mode
  • Arts appliqués
  • Technologie des textiles
  • Questions sur les techniques de couture et le matériel
  • Patronage
  • Préparation à la coupe

Je ne rentre pas dans le détail, dans ce blog, de ce qu’il faut plus préciser savoir-faire dans chacune de ses matières. Je vous conseille de télécharger les fichiers (cf. ci-dessus).

EP2 : Mise en œuvre de la fabrication de tout ou partie d’un vêtement

L’épreuve consiste à mettre en œuvre un mode opératoire, c’est-à-dire fabriquer un vêtement. C’est donc l’épreuve la plus importante du CAP (coefficient de 10 !) et la plus redoutée… Le patron est fourni sur de grandes feuilles. Il faut le découper, le placer sur le tissu puis couper le tissu. Il faut ensuite réaliser le vêtement. Enfin, il faut remplir l’autoévaluation à la fin de l’épreuve et la coudre au vêtement. Il est apparemment possible de récupérer son vêtement. La demande est à faire un an après l’obtention du CAP.

L’épreuve porte notamment sur :

  • Le respect des données fournies
  • La maîtrise des techniques de coupe, d’entoilage, de fabrication et de repassage
  • La maîtrise des matériels usuels (piqueuse plate, surjeteuse)
  • Le respect des règles d’hygiène, de sécurité et d’ergonomie
  • La maîtrise du langage technique
  • La pertinence du contrôle de qualité

Voici les conseils que j’ai lus :

  • Coudre régulièrement et choisir des patrons avec des points techniques qu’on ne sait pas faire (différents plis, des raccords, des braguettes, des poches, des cols, des boutonnières à la main)
  • Faire des exercices de piquage (piquer à 1 cm, 5 mm, 3 mm ; piquer les courbes, les angles, etc.)
  • Faire un stage intensif avant l’épreuve
  • Demander s’il est possible de venir un peu avant l’épreuve pour découvrir le poste de travail, s’entraîner à enfiler les machines, etc.
  • Ne pas hésiter à aller voir les examinateurs en cas de problème
  • Éviter de faire des allers et retours entre la table et la machine pour rien (les examinateurs nous surveillent pendant toute l’épreuve pour voir comment nous travaillons)
  • Garder un plan de travail organisé
  • Bien étudier la gamme de montage avant de couper

Histoire de dédramatiser l’épreuve, sachez que :

  • Le vêtement réalisé est celui sur lequel a porté la partie 2 de l’épreuve EP1
  • Il est possible de trouver le vêtement à fabriquer, d’acheter le patron et de coudre le vêtement si l’épreuve EP1 et l’EP2 sont séparées par un week-end (fait par une candidate une des années précédentes)
  • Il est possible d’amener sa propre machine dans certains centres

Dans tous les cas, le principal conseil que je peux vous donner est de s’entraîner sur des annales, quel que soit l’examen ou le concours que vous passer. C’est ce qu’il y a de plus formateur. Vous pourrez trouver des annales sur le site du CRDP de Montpellier.

Avoir fait une fiche très détaillée sur les épreuves m’a beaucoup aidé à relativiser et à me dire que le CAP était accessible au vu de mon niveau de couture. J’ai bien sûr de nombreuses lacunes à combler mais je pense que travailler régulièrement me le permettra sans être stressée à l’approche de l’épreuve. Lire les retours d’expérience d’autres candidates m’a aussi permis de glaner plein de bons conseils. Merci à elles !

Webographie

Un commentaire sur « [CAP2019] Les épreuves du CAP MMVF »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.