[Couture] Conseils pour bien choisir son tissu

Quand on fait de la couture, le choix du tissu reste un moment agréable mais parfois, cela peut s’avérer un véritable casse-tête. Ce choix va, en effet, déterminer la tenue de vos créations et peut être difficile, notamment pour les débutants. Il est donc primordial de bien choisir le tissu pour ce que vous voulez réaliser au risque de ne pas avoir le résultat souhaité. Ce billet me donne l’occasion de faire le point sur quelques tissus que je travaille fréquemment et depuis longtemps. Après vous avoir décrit la différence entre tissus d’habillement et ceux d’ameublement, je détaillerai les tissus que j’utilise pour réaliser des vêtements et ceux que j’utilise plus particulièrement pour réaliser des accessoires car le premier choix à faire est celui de la matière. Je vous donne évidemment des conseils pour travailler certains tissus et cela me permettra, au passage, de vous montrer quelques réalisations.

 

Le grammage du tissu : tissus d’ameublement ou d’habillement

Tout d’abord, sachez qu’il existe des tissus d’habillement et des tissus d’ameublement. La différence est assez simple à voir. Les tissus d’ameublement sont généralement plus épais et donc plus lourds, les motifs sont plus grands et le prix plus élevé. Ils sont utilisés pour faire des rideaux, pour recouvrir des fauteuils ou pour faire des nappes. Pour faire cela, vous avez donc besoin d’un tissu lourd pour un tombé parfait et plus de solidité.

La densité du tissu s’exprime en gramme par m². Généralement, les tissus d’ameublement font plus de 200 gr/m², alors que les tissus d’habillement font environ de 100 g/m² à 150 g/m². Cette donnée est importante, notamment pour faire un vêtement. Par exemple, un tissu dont le poids est faible (80 gr/m²) sera moins dense et donc assez transparent. Ce n’est donc pas l’idéal si vous voulez faire un chemisier.

Dans les magasins ou sur les sites web, ces deux types de tissu sont bien séparés mais vous pouvez tout de même trouver des tissus pour réaliser des accessoires pour la maison (taies d’oreiller, nappe) dans la section tissus d’habillement.

Pour les accessoires, j’utilise des tissus d’habillement au grammage entre 100 gr/m² ou 190 gr/m². Si le tissu est fin, je pose du thermocollant qui sert à le renforcer. C’est un tissu avec trame et chaîne qui a de la colle sur un de ses côtés. Vous posez ce côté sur l’envers de votre tissu à renforcer et poser un fer à repasser chaud. La colle fond et colle au tissu. Il est ainsi renforcé. Vous trouverez ici quelques conseils pour poser votre thermocollant.

Vous l’aurez compris, vous devez choisir le type de tissu en fonction de ce que vous voulez faire et de ce que vous voulez obtenir. Vous pouvez tout à fait utiliser du tissu d’ameublement pour réaliser un accessoire. Tout dépend de ce que vous voulez obtenir et j’en veux pour preuve ce sac que j’ai réalisé en tapisserie.

Un sac réalisé en coton et en tapisserie

 

Tissus pour réaliser des vêtements

Pour réaliser des vêtements, on privilégie le coton ou le lin, deux fibres d’origine végétale. Mais on utilise aussi des fibres d’origine chimique.

Le coton

Le coton est l’un des tissus les plus exploités au monde. C’est le « tissu de base », celui que vous manipulez en premier quand vous commencez la couture et que vous utiliserez le plus. Il présente plusieurs avantages non négligeables. Il se coud facilement, il est résistant et supporte bien les multiples lavages. Son prix est modique, contrairement à d’autres tissus (comme le lin). Vous pouvez trouver toutes sortes de motifs : des vichy, des pois, des rayures, des tissus fleuris, etc.

On l’utilise pour réaliser des vêtements, des accessoires et du linge de maison (taies, nappes, sets de table…).

Il existe toutefois plusieurs sortes de coton et je m’attarderai sur deux d’entre eux : le liberty et le wax.

Le liberty

Le liberty est une sorte de coton qui se caractérise par sa douceur car il s’agit de coton pur. Il est généralement en motif fleuri mais pas seulement. J’avais eu le bonheur de trouver, il y a quelques années, à La Droguerie de Lyon du liberty avec des motifs graphiques. Sachez donc que cela existe ! Pour les vêtements, vous pouvez aussi l’utiliser sous forme de biais pour finir une pièce unie. Je l’ai fait sur une robe en lin corail. Vous pouvez aussi réaliser certaines pièces comme les pieds de col, l’intérieur des poignets en liberty.

Mais la plupart du temps, j’utilise le liberty pour réaliser des accessoires. J’aime notamment l’utiliser pour faire des doublures de sac ou de pochette. Personnellement, j’aime créer la surprise pour les accessoires en mettant le tissu à motif à l’intérieur et non à l’extérieur, comme cela se fait d’habitude. Il ne faut pas hésiter en tout cas à mélanger les motifs (deux voire trois au maximum).

Le wax

Le wax est une autre sorte de coton. Il est aussi appelé « tissu africain ». C’est un tissu coloré à larges motifs (la plupart du temps). Il s’achète, généralement, par coupons de 6 yards, soit 5,48 m.

Le wax sert principalement à réaliser des vêtements. Un coupon de 6 yards permet en l’occurrence de réaliser (ou de faire réaliser) une tenue complète.

Vous pouvez le commander sur certains sites ou l’acheter dans des magasins. Attention toutefois car dans certains magasins, les prix sont particulièrement élevés. Pour ma part, j’ai déjà acheté du wax pour réaliser des vêtements (une robe et une jupe) et pour cela, je suis allée dans le quartier de La Chapelle à Paris. C’est le meilleur endroit en France pour en trouver. Il y a toute sorte de prix et de coloris.

Vous pouvez également utiliser le wax pour réaliser des accessoires (sacs, trousses, etc.).

Sachez que certains coupons ne s’utilisent pas forcément dans le droit fil. Certains motifs peuvent courir sur le côté le plus long, vous obligeant à utiliser le tissu dans l’autre sens que celui du droit fil. Cela a été le cas pour cette robe.

Ma robe en wax

Le lin

C’est un autre tissu d’origine végétale, comme le coton.

Le lin est également utilisé pour réaliser des vêtements pour le printemps et l’été. C’est un tissu plus « noble » que le coton. Il est notamment plus lourd que ce dernier. Il est surtout utilisé pour faire des vêtements comme des robes, des pantalons ou des vestes. Mais vous pouvez, comme moi, l’utiliser aussi pour réaliser des accessoires.

Trousse de toilette en lins tabac et blanc

L’inconvénient du lin est qu’il se froisse. Vous trouverez ici et des conseils pour entretenir vos vêtements en lin. Je vous livre un conseil que l’on m’avait donné lorsque j’avais acheté un coupon de 3 m de lin corail pour faire une robe, spécialement conçue pour le mariage de mon frère et de ma belle-sœur. La vendeuse m’avait conseillé de ne pas le laver avant de le couper, contrairement à ce que l’on fait d’habitude. Une fois le tissu coupé et la robe cousue, elle m’a conseillé de mettre cette robe au pressing, lorsque je devais la laver. Le lin a gardé tout sa tenue et n’est aucunement froissé.

Pour réaliser une veste sur mesure (ma première veste sur mesure !), j’ai suivi le conseil de le faire tremper dans une bassine d’eau froide avec 25 cl de vinaigre blanc, toute une nuit. L’eau froide permet d’assouplir le tissu et le vinaigre blanc permet de fixer les couleurs.

 

Les tissus synthétiques ou mélangés (fibres naturelles et synthétiques)

Les tissus synthétiques ou mélangés, c’est-à-dire en fibres naturelles et synthétiques, sont utilisés dans l’habillement notamment. Ils présentent l’avantage d’être quasiment infroissables. Par contre, ils ne laissent pas respirer la peau. C’est pour cela qu’ils sont surtout utilisé pour réaliser des pantalons, des vestes ou des jupes et non des chemisiers et des hauts. Ils sont le plus souvent mélangés avec du coton ou de la laine, voire de la soie.

La jupe plissée en vente sur USeam

Tissus pour réaliser des accessoires

Pour réaliser des accessoires (pochettes, sacs, porte-monnaie, trousses de toilette), vous avez plus de liberté. Personnellement, j’utilise toutes sortes de tissu :

  • coton (coton d’ameublement ou d’habillement)
  • lin
  • denim
  • simili cuir
  • vinyle
  • tissu enduit
  • cuir

Là encore, cela dépend de ce que vous voulez faire.

Le denim

Le denim (ou jean) est un tissu d’habillement mais je l’utilise surtout pour réaliser des accessoires et notamment des sacs. Je l’ai d’ailleurs utilisé pour faire mes premières réalisations pour ma boutique. J’aime ce tissu qui présente une grande variété de nuances de bleu.

Le denim est un tissu assez épais. Il vous faudra donc des outils bien aiguisés pour le couper que ce soit une paire de ciseaux ou une nouvelle lame de votre cutter rotatif. Utilisez des aiguilles plus grosses pour assembler vos pièces au risque que des aiguilles trop fines se tordent. Vous ne pourrez sans doute pas plier votre tissu pour le couper. Pour le coudre, vous devrez utiliser des aiguilles spéciales denim.

Les tissus techniques

Les tissus dit « techniques » sont appelés ainsi car ce sont des tissus synthétiques. Il s’agit du vinyle, de tissu ou coton enduit, de la toile cirée. On l’utilise pour faire des pochettes, des porte-monnaie et des sacs. J’aime particulièrement la tenue de ce genre de tissus qui est, de plus, souvent très original d’un point de vue des motifs. J’avais, par exemple, trouvé un tissu avec des une de Vogue avec Beyoncé, Daniel Craig, etc. J’ai utilisé ce tissu pour faire un sac à main très simple, un porte-monnaie et j’ai utilisé un morceau sous forme d’étoile avec la tête de Beyoncé sur un tapis de sol pour bébé, pour symboliser le salon (et donc le lieu où on regarde la télévision), car ce tapis de sol représentait une maison.

Pour les coudre, vous devez utiliser une aiguille fine de 70 ou 80, cela dépend de l’épaisseur de votre tissu. Vous ne pouvez pas utiliser d’épingles pour assembler vos pièces mais vous pouvez utiliser des trombones, des épingles ou des pinces prévues à cet effet. De plus, pour que la couture se fasse, il faut soit avoir un pied de biche en téflon, soit mettre du scotch ou du masking tape sur votre pied de biche normal, soit mettre du papier de soie sur le dessus de votre tissu. Dans tous les cas, vous devrez mettre du papier de soie en dessous de votre tissu. Cela permet de faire en sorte que le tissu soit entraîné et donc que la couture se fasse. Il faut ensuite le retirer délicatement pour ne pas sectionner la couture. Utilisez une pince à épiler pour enlever les petits morceaux. Attention, si vous ratez votre couture, vous devrez couper un autre morceau de tissu il ne sera plus utilisable.

En tous les cas, je vous conseille de procéder à des essais.

 

Le cuir et le simili cuir

Vous pouvez les utiliser pour réaliser des pochettes, des portefeuilles ou des porte-monnaie. Sachez que ces deux tissus sont particulièrement difficiles à travailler. Ça passe ou ça casse : soit vous réussissez votre couture du premier coup, soit vous êtes obligé de jeter le morceau puisque la couture aura fait des trous, qui ne se refermeront jamais, contrairement à des tissus naturels comme le coton ou le lin.

Pour couper du cuir ou du simili cuir, vous aurez besoin d’un cutter rotatif. Pour coudre ces deux tissus, suivez les conseils techniques que je donne précédemment pour les tissus techniques. Si vous avez de la peau de lapin, il faut procéder à une petite coupe. Coupez les poils sur 1,2 ou 1,3 cm environ tout autour de la pièce à coudre, c’est-à-dire dans les marges de couture. Je vous conseille là encore de faire des essais. La seule différence est que vous devrez utiliser une aiguille spéciale cuir, au bout arrondi.

Porte-monnaie en cuir et en peau de lapin

 

En conclusion, pour choisir votre tissu, vous pouvez déjà vous appuyer sur les conseils de votre patron ou d’un vendeur. Sinon, vous devez partir de ce que vous voulez réaliser : vêtement ou accessoire. Les accessoires permettent en l’occurrence plus de liberté dans le choix de la matière. Si vous voulez réaliser un vêtement, prenez en compte la saison où vous le porterez, l’élasticité, la transparence et la souplesse attendu. Sur ces points, le site marchand etissus.com présente un tableau décrivant ces caractéristiques pour dix tissus. Plus détaillé, ce schéma présente, notamment pour chaque vêtement, les tissus dans lesquels vous pouvez les réaliser.

Cliquez ici pour le télécharger. Pour aller plus loin, vous pouvez acheter (ou emprunter dans votre bibliothèque préférée) Le Guide des tissus par projet de couture aux Éditions Eyrolles. Une fois, le choix de la matière fait, vous pourrez vous concentrer sur la couleur et les motifs.

Le conseil qui vaut pour tous les tissus (exceptés les tissus techniques, cuir et simili cuir), il faut toujours laver son tissu et le repasser avant de le couper et donc de le coudre.

Évidemment, ce billet sera régulièrement mis à jour car je n’ai parlé que de quelques tissus, ceux que j’ai déjà utilisés et que j’utilise le plus. Si vous voulez savoir où j’achète mes tissus, je vous conseille de lire mon billet sur mes fournisseurs. Si vous commencez la couture, n’hésitez pas à lire mon billet sur le sujet.

***

Webographie

 

3 commentaires sur « [Couture] Conseils pour bien choisir son tissu »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.