[CAP2019] Mon matériel pour le CAP

Les épreuves approchent à grands pas ! En fait, elles auront lieu dans trois semaines ! Pour compléter mon matériel de couture, je viens de faire une commande sur Rascol, fameux site de matériel de couture, où vous trouvez aussi de la mercerie et des patrons. J’ai pensé qu’un billet faisant le point sur cette question pourrait intéresser d’autres candidats, même si j’ai déjà évoqué dans différents billets le matériel que j’utilisais. En tout cas, cela a été un grand plaisir pour moi de retrouver cahiers, gomme, crayons. Lorsque je faisais mes courses en papeterie, je me sentais revenir en enfance, à la rentrée scolaire, dont mon moment préféré était de choisir mes cahiers et mes crayons. Pour commencer, je détaillerai mes fournitures dites « de bureau », ensuite le matériel que j’utilise pour le patronage et enfin le matériel que j’utilise pour la couture.

Fournitures de bureau

Evidemment, vous allez retrouver dans cette partie, beaucoup de choses que vous sûrement déjà chez vous, peut-être dans vos restes de fournitures d’étudiants. Je m’arrêterai toutefois sur quelques objets.

Je passe rapidement sur les fournitures classiques :

  • Crayons de plusieurs couleurs
  • Crayons à papier et gomme
  • Surligneurs de plusieurs couleurs
  • Effaceurs
  • Stickers autocollants marques-pages, bien pratique pour noter les pages intéressantes de vos livres

Pour constituer mes fiches par matière (histoire de la mode, matériel et technologie des textiles, patronage), j’ai investi dans des cahiers grand format de 24 x 32 cm et j’ai récupéré d’anciens porte-documents et classeurs. Si vous n’en avez pas, n’hésitez pas à demander autour de vous. Je suis persuadée que beaucoup en ont dans leurs placards.

Agenda, semainier, bullet journal, à chacun sa préférence. Je vous conseille d’avoir, en tout cas, un outil pour noter votre planning. Pour ma part, j’avais certes un rétroplanning « numérique », dont j’ai déjà parlé dans un précédent billet, mais j’ai aussi acheté un calendrier chez Papier Tigre de petit format, allant de septembre 2018 à décembre 2019. Je le trouve vraiment pratique car vous avez possibilité d’avoir sous les yeux l’année entière. J’y ai noté notamment des informations personnelles (les anniversaires de ma famille et de mes amis), mais aussi des informations liés à mon travail comme mes jours de repos et mes vacances (je travaille en horaires décalés) et des informations liées à ma préparation du CAP comme mes entraînements à l’EP1, à la PSE et à l’EP2 pour laquelle j’ai fait des journées de 8h de couture. Accroché au mur, face à ma table de travail, rien de mieux pour savoir où l’on en est ! Papier Tigre propose toute sorte d’agendas et de plannings. Je vous conseille vivement d’aller faire un tour à la boutique ou sur le site. Je pense que vous pourrez y trouver l’outil de vos rêves !

Enfin, si vous n’en avez pas, je vous conseille vivement d’en acheter : une imprimante-scanner. J’ai longuement hésité avant d’en acheter une mais cela a vraiment été pratique pour imprimer mes fiches et aussi les patrons des pièces d’étude ou des vêtements, si vous les achetez en pdf. Personnellement, j’ai profité de soldes et j’en pu en acquérir une à moitié prix, pour 50€.

Pour les fournitures de bureau, je vous conseille de choisir ce qui est le plus adapté à vous : cahier ou classeur, semainier ou agenda. Faites-vous plaisir ! Cela veut le coup d’investir avec car vous utiliserez tout ça pendant plusieurs mois. C’est toujours réconfortant d’avoir un beau cahier ! Mais rentrons un peu plus dans le vif du sujet avec le matériel pour le patronage.

Le matériel de patronage

Autant pour les fournitures de bureau vous pourrez vous lâcher dans l’originalité, autant sur le matériel pour la patronage, vous n’aurez pas vraiment le choix ! Voici donc la liste des indispensables :

  • Critérium avec mine de 0,5 mm
  • Gomme
  • Feutres à mine fine indélibiles
  • Scotch
  • Règle japonaise
  • Pistolet
  • Equerre japonaise
  • Rapporteur
  • Papier de soie ou papier blanc en rouleau
  • Epingles extra fines
  • Ciseaux à papier
De gauche à droite : règle japonaise, équerre japonaise et pistolet

J’aime particulièrement la règle japonaise. Depuis que je l’ai découverte, je ne peux plus m’en passer. Il vous faudra un peu de temps pour apprendre à vous en servir mais vous verrez à quel point elle est vraiment utile. Je m’en sers notamment pour tracer en ligne droite les marges de couture, lorsque je recopie un patron. Concernant le pistolet, je vous conseille de faire bien attention et d’acheter celui qui a une quarantaine de centimètres de hauteur. L’équerre japonaise est très pratique car elle a un rapporteur intégré et des lignes à l’intérieur ce qui peut être très pratique, comme pour la règle japonaise. Enfin, pour le papier, j’ai une préférence pour le papier blanc en rouleau qui est certes moins transparent que le papier de soie mais il ne se déchire pas aussi facilement. Pour mieux voir, n’hésitez pas à mettre un autre papier blanc en dessous de la feuille sur laquelle se trouve le patron que vous voulez recopier.

Pas d’affolement, la prise en main de tous ces outils est très facile. Evidemment, le patronage sera l’objet d’un billet ultérieur où je vous dirai comment j’ai travaillé cette matière et où je vous donnerai quelques conseils pour vous servir des ces outils. Mais entrons maintenant dans le vif du sujet : mon matériel de couture !

Mon matériel de couture

Je tiens à préciser que je ne parlerai ici que du matériel que je vais utiliser pour le CAP.

Matériel de coupe

  • Ciseaux à papier
  • Ciseaux de couture
  • Epingles extra-fines
  • Bracelet ou boîte aimantée
  • Mètre ruban
  • Poids

Il est impératif d’avoir une paire de ciseaux pour couper le patron papier et une autre pour couper le tissu. Je vous conseille d’ailleurs de faire aiguiser vos paires de ciseaux avant les épreuves par un professionnel. Vous trouverez aussi dans le commerce des aiguiseurs de ciseaux Pour ma part, je suis allée faire aiguiser mes ciseaux de couture chez IDM Mercerie qui propose ce service pour un montant entre 5€ et 20€. Cela dépend de la taille du ciseau et du travail à réaliser sur les lames.

Pour les épingles, je vous conseille de prendre des extra-fines. En épinglant votre patron sur votre tissu avec des aiguilles extra-fines, cela évitera que le tissu se déforme.

Matériel de traçage

  • Poinçon
  • Crayon porte craie trois couleurs à mine extra-fine
  • Craies tailleur
  • Aiguise craie
De haut en bas : aiguise-craie, stylo porte craie troie couleur à mine extra fine et poinçon

Le poinçon sert à marquer les emplacements des poches et des pinces. Si vous ne savez pas comment vous en servir, je vous conseille de regarder cette vidéo de 432 Hz couture.

Le langage industriel, cours 1, 432 Hz couture

Pour le crayon porte craie trois couleurs à mine extra-fine, j’avoue avoir fait une petite folie, étant donnée le prix (16€) mais je ne regrette pas du tout. Ce crayon a changé ma vie !

J’ai également acheté des craies tailleur et un aiguise-craie car j’aime bien utiliser la craie tailleur pour marquer les contours d’un patron. Et puis, je me suis dit que si, par malchance, mon crayon se cassait ou bloquait pendant l’épreuve, j’aurais toujours un bonne vieille craie tailleur à disposition.

Comme vous l’aurez peut-être remarqué, je n’ai pas mis dans ma liste les crayons FriXion Ball qui sont souvent conseillés par les professeurs de couture. Certes ces crayons sont très pratiques car ils s’effacent à la chaleur du fer mais je ne les recommande pas car ils ne s’effacent que si vous passez rapidement le fer dessus après avoir tracé. De plus, il se peut qu’une trace apparaisse à froid ultérieurement.

Matériel de couture

  • Aiguilles pour couture à la main n°9
  • Aiguille à laine
  • Coupe-fil
  • Enfile-aiguille
  • Aide à la confection d’angles, courbes et arêtes à façon
  • Fil à bâtir
  • Masking tape
  • Cire d’abeille avec étui
  • Dé à coudre
  • Poubelle de table
De gauche à droite, coupe-fil, aide à la confection d’angles, courbes et arêtes à façon, enfile-aiguille et cire

Vous pouvez utiliser du masking tape comme repère sur la machine à coudre pour coudre à la bonne marge de couture. Le marges de couture les plus fréquentes sont 0,5 mm, 0,7 mm, 1 cm ou 1,5 cm.

Ensuite, j’utilise toujours pour couper mon fil un coupe-fil ainsi que pour découdre. J’ai banni le découd-vite pour découdre les coutures. Cela est beaucoup trop dangereux ! Je ne l’utilise plus que pour découdre des boutonnières.

La poubelle de table est un indispensable pour mettre tous les fils. De plus, cela montrera aux examinateurs que vous êtes organisé. C’est un bon point car vous serez noté pendant l’épreuve sur votre sens de l’organisation.

Ensuite, l’aide à la confection d’angles, courbes et arêtes à façon est recommandée pour former de jolis coins. Là encore de nombreux tutoriels vous conseillent d’utiliser la pointe d’une paire de ciseaux. Cela est beaucoup trop dangereux ! Même avec cet outil je fais très attention pour ne pas faire un trou dans mon tissu.

Enfin, je termine par la matériel pour coudre à la main. Choisissez des aiguilles fines, n°9 ou 10. Sachez que plus le numéro des aiguilles est élevé, plus l’aiguille est fine. L’enfile-aiguille m’est devenu indispensable et je ne peux vraiment plus faire ça. Fini la galère pour enfiler votre fil dans le chas de l’aiguille.

Pour rentrer sur l’envers, les fils de la surjeteuse, j’utilise une aiguille à laine.

Pour finir, j’utilise maintenant de la cire. Il vous suffit de passer votre fil dessus. Cela évite qu’il ne fasse des nœuds et cela le rend plus solide. La couture à la main devient un jeu d’enfant avec ça !

Pour finir, j’ai fait l’acquisition d’une boîte à couture offrant suffisamment de place et de compartiments pour y ranger tous mes outils.

Pour conclure, il est évidemment obligatoire d’avoir certains outils que j’évoque dans ce billet. Par contre, vous aurez le choix pour le traçage de choisir ce qui vous convient le mieux. Pour la partie couture à proprement parler, j’ai évoqué quels outils pratiques qui pour moi sont réellement indispensables pour faire un travail professionnel. Il y en a sans doute d’autres que je n’ai pas évoqués dans ce billet mais n’hésitez pas pour les évoquer en commentaire ! L’important est d’être à l’aise le jour J avec les outils que vous aurez choisis d’apporter !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.