[CAP2019] Retour sur les épreuves du CAP 2019

Je profite de la publication des résultats du CAP aujourd’hui pour vous faire un retour sur les épreuves que j’ai passées du 6 au 12 juin 2019. Comme vous l’aurez sans doute compris en voyant l’image qui chapeaute ce billet : j’ai obtenu mon CAP Métier de la Mode-Vêtement flou !

J’avais écrit dans le précédent billet sur le CAP qu’il s’agissait du « dernier » billet sur ce sujet. Comme quoi, il ne faut jamais dire « dernier » ! Je souhaitais vous faire un retour sur et je profite de la publication des résultats, qui viennent de tomber dans mon académie, pour le faire. Je vais faire un retour de chaque épreuve, dans l’ordre dans lequel elles se sont déroulées.

Mais avant de rentrer dans le vif du sujet, je vous conseille de préparer au préalable une check list avec l’ensemble du matériel à amener pour chaque épreuve. Vous pourrez télécharger la mienne en cliquant ici.

PSE, Prévention, Santé et Environnement

Les épreuves professionnelles du CAP ont débuté avec l’épreuve de PSE. Comme pour les années précédentes, nous avons eu des questions sur des thèmes récurrents dans cette épreuve : l’obésité, le budget et l’alimentation. J’ai également eu une question sur les différents types de visite médicale et les troubles musculo-squelettiques, sans oublier un PAD (processus d’apparition d’un dommage) à remplir et une situation de secourisme. Je vais être claire, ce sujet ne comportait aucune surprise au niveau du déroulé ni des thématiques abordées.

Toutefois, certains candidats ont pu être surpris voire un peu déstabilisés par certaines questions, car ils n’avaient pas forcément préparé cette épreuve. Pour la préparer au mieux, je vous conseille de faire quelques annales et de lire les fiches du livre dont je vous ai parlé dans mon billet consacré à cette épreuve. Vous n’aurez pas besoin de plus pour sortir de cette épreuve satisfait•e.

L’EP1, Analyse et exploitation de données esthétiques et techniques

La seconde épreuve que j’ai passée était l’EP1. Comme pour les années précédentes, le sujet comportait une question sur l’histoire de la mode, une mise en couleurs à réaliser, trois questions sur la technologie des textiles et une sur le matériel et enfin, un patron à modifier selon des instructions précises.

La question sur l’histoire de la mode portait sur la robe chasuble. Il fallait reconnaître celle réalisée par Courrèges, Rabanne, Yves Saint-Laurent, Pierre Cardin. Chaque dessin était accompagné d’un texte mais sans le texte, j’ai réussi à identifier celles d’Yves Saint-Laurent (qui avait repris des motifs de Piet Mondrian) et celle de Paco Rabanne (qui avait réalisé des vêtements avec des plaques du métal). Les textes m’ont permis d’identifier les autres.

La proposition graphique portait sur le Op Art et devait être faite sur des poches. Comme d’habitude, il fallait faire deux propositions au crayon à papier, sur une poche de droite. Ensuite, il fallait choisir une de ces deux propositions et la colorer avec une harmonie de couleurs contrastée sur les deux poches (gauche et droite). Il fallait donc travailler la symétrie. Heureusement, j’avais amené des feuilles de calque. J’ai donc décalqué mon dessin de la poche de droite sur celle de gauche, pour être en parfaite symétrie. Je n’étais pas du tout convaincue de ma proposition mais après la mise en couleurs, j’étais vraiment satisfaite. J’ai choisi les couleurs suivantes pour répondre à la demande d’harmonie contrastée : orange, rouge, vert kaki et bleu turquoise. Nous avions de vraies feuilles à dessin pour réaliser nos propositions graphiques, ce qui est très appréciable. Je vous conseille, pour vous entraîner, de réaliser des sujets des dernières années. Pour ma part, j’ai choisi tout simplement des motifs de la planche de tendance et je les ai reproduits en les agençant au mieux. En y repensant, je suis très fière de la proposition graphique que j’ai faite le jour de l’examen !

Ensuite, nous avions des questions sur la technologie des textiles et le matériel. Une question portait sur les armures. Il fallait joindre la photo du tissu au dessin de l’armure et à son nom (sergé, toile ou satin). Merci à 432 Hz Couture pour son cours sur ce thème ! J’ai répondu à la question, sans me rendre compte qu’il y avait un texte explicatif pour chaque armure, pour nous aider à répondre.

La question suivante portait sur le tissu à choisir pour réaliser la robe chasuble et l’entretien du tissu mais tout était écrit dans le dossier. Enfin, la dernière question portait sur l’intérêt d’indiquer les symboles d’entretien d’un vêtement.

La question sur le matériel portait sur les symboles des machines industrielles. Il fallait donc reconnaître celui de la piqueuse plate, de la boutonnière droite, du repassage, de la surjeteuse raseuse et de la surfileuse.

Merci à ce document trouvé sur le site de C’sur mesure qui m’a sauvée sur cette question !

Le patronage était la partie la plus difficile et les instructions n’étaient pas très claires. Nous avions deux dos de la robe chasuble fournis. On nous demandait de créer l’enforme du dos, sur les deux dos (ce qui n’était pas précisé), puis, sur l’un d’entre eux, d’enlever la pince pour faire l’enforme et d’ajouter les marges de couture, puis de découper l’enforme. Il y avait sur ce point une petite difficulté. Le dossier précisait que les marges de coulissage étaient de 0,5 mm et que celles d’assemblage étaient de 1 cm. J’ai donc ajouté 0,5 cm de marges à mon enforme sauf la partie basse qui est juste surfilée alors, mais cela n’était évidemment pas précisé. Il fallait ensuite construire une martingale en suivant les indications. Malheureusement, j’avais oublié mon compas et j’ai dû construire la martingale avec mon pistolet. Enfin, nous devions ajouter les indications de coupe sur l’enforme et la martingale : DL, nom de la référence et n° de la pièce, information que vous trouverez dans la nomenclature. Au total, il fallait rendre trois pièces : l’enforme, le dos sur lequel il fallait tracer l’enforme et la martingale. Pour ma part, j’ai eu cette indication en demandant à une examinatrice car cela n’était pas clair et je sais que certains candidats n’ont rendu que deux pièces : l’enforme et la martingale.

L’EP2, Mise en œuvre de la fabrication de tout ou partie d’un vêtement

Le sujet de l’EP2 était différent de celui de l’EP1 sur lequel nous avons dû faire notre patronage alors que, depuis des années, cela n’était pas du tout le cas. Il s’agissait de confectionner un combishort en crêpe noir. Je n’ai pas du tout l’habitude de coudre du crêpe, c’est un tissu très fluide et cela n’est pas non plus évident de coudre du noir. Il était indiqué sur le sujet que la bûche (c’est-à-dire l’ensemble des éléments déjà découpés) nous était donnée alors que cela n’a pas été le cas du tout. Nous avons dû découper les pièces du patron. C’était la première erreur dans ce sujet et il y en a eu d’autres.

Les points techniques de ce vêtement étaient les suivants :

  • Pinces et plis
  • Poche passepoilée
  • Poches italiennes
  • Corsage doublé
  • Dentelle à poser
  • Manches à froncer
  • Fermeture éclair invisible
  • Ceinture et passants
  • Ourlet à baguer

J’ai personnellement passé une matinée à découper le patron, couper le tissu et régler la machine à coudre. Les examinateurs ont contrôlé et vérifié le placement des pièces sur le crêpe et sur le thermocollant.

Cette épreuve a été très compliquée pour moi : j’ai éprouvé un grand stress et je n’ai pas réussi à me détendre. J’ai donc fait des erreurs qui étaient pour moi impossibles à faire voir inimaginables : j’ai fait tomber deux fois mon coupe-fil, ce qui n’est vraiment pas génial en terme de sécurité. J’ai aussi fait une canette en oubliant de lever le pied presseur, ce qui peut faire penser au correcteur que je ne sais pas bien me servir de la machine à coudre. Pour la couture, j’ai aussi fait de nombreuses erreurs : par exemple, je me suis trompée dans des valeurs de marges de couture et j’ai dû découdre au moins cinq ou six coutures au total !

Une erreur dans la lecture d’une section m’a obligée à découdre au milieu de la dernière après-midi deux coutures, puis à refaire les surjets, alors que le vêtement était quasiment monté. Sachant que je n’allais sans doute pas finir, j’ai fait le choix de changer l’ordre des opérations de la gamme de montage et de monter la fermeture éclair et les manches avant de faire la ceinture et les passants. Cela m’a au moins permis de rendre un vêtement monté car, à la fin de l’épreuve, il me restait la ceinture, les passants et un ourlet à réaliser.

Je suis déçue du vêtement que j’ai rendu à la fin de l’épreuve car elle ne reflète pas mes compétences en couture. Les coutures ne sont pas alignées et comme j’ai dû découdre et refaire des surjets, je n’ai pas rendu un travail très propre.

Je suis heureuse d’avoir vécu cette aventure et je suis très heureuse d’avoir obtenu mon CAP. Cela m’a appris beaucoup de choses en couture. Mon niveau est vraiment monté d’un cran et j’ai réellement senti la différence. Maintenant, j’ose faire des vêtements plus compliqués, avec des points techniques ardus. Cette aventure m’a également appris beaucoup sur moi-même. J’ai préparé ce CAP en candidat libre, sans cours de préparation à part les cours vidéo d’Artesane. J’ai fait preuve d’une grande rigueur et d’une organisation sérieuse. De plus, j’ai également fait preuve d’une sacrée volonté pour travailler durant tous mes moments libres. Mes soirées, mes vacances, mes week-ends, tout y est passé ! Je ne pensais vraiment pas avoir en moi cette force de travail en moi.

Je vais continuer à coudre et je ferai en sorte que cette passion devienne mon travail. Je vais me battre pour cela et je suis sûre que dans quelques années, j’y arriverai. Merci à toutes les personnes qui m’ont encouragée via ce blog et les réseaux sociaux. Merci à l’amour de ma vie qui m’a soutenue (et aurait préféré que je passe le CAP pâtisserie). Merci à toute ma famille et à tous mes amis qui ont toujours été là. Et enfin, merci à ma maman qui m’a appris les bases de la couture et qui m’a offert là un très beau cadeau !

2 commentaires sur « [CAP2019] Retour sur les épreuves du CAP 2019 »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.